Saisis ta chance : 10 premiers jours Dhoul hidja

allahSaisis ta chance, en ces dix jours

Les actes de Bien ont certainement des moments plus propices que d’autres. Ainsi, certains jours ou mois de l’année sont recommandés plus que d’autres.
Et sans aucun doute, les dix premiers jours du mois Dhoul Hidja que nous vivons constituent un de ces moments exceptionnels et une période particulière de faveurs et bien empreinte d’une grande spiritualité.

Mérites des 10 jours de Dhoul Hidja :

« Sont-ils plus méritoires que les 10 derniers jours de Ramadan ? ». A cette question, Ibnou Taymya (qu’Allah lui fasse miséricorde) a répondu en disant que « les 10 premiers jours de Dhul Hijja sont plus méritoires que les 10 derniers jours de Ramadan » et que « les 10 dernières nuits de ramadan sont plus méritoires que les 10 premières nuits de Dhul Hijja ».

1.      Déjà, tout le mois Dhoul Hidja est un mois sacré à la Gloire d’Allah.

Déjà, le mois de dhoul hidja est, en lui-même, un mois sacré parmi les quatre choisis à la Gloire d’Allah où les bonnes œuvres seront plus rétribuées et les péchés plus sévèrement considérés.

En plus, les dix premiers jours de ce mois sacré sont une période particulière de grande ferveur spirituelle. En effet, Allah (SWT) les a choisis pour que les musulmans de toutes parts viennent accomplir la majorité des rites du 5ème pilier de l’Islam : le Hadj, le pèlerinage, qui absout tous les péchés des croyants.

C’est, aussi, une période de parfaite obéissance et de sacrifice au service du Créateur ; à l’image de notre père Ibrahim (PSL) qui, pendant cette période,  avait donné l’exemple de l’obéissance parfaite à son Créateur en venant de très loin se soumettre au sacrifice de son fils Isma’il (PSL).

2.      Deux versets du Noble Coran en parlent des 10 premiers jours de Dhoul Hidja :

« Par l’aube, par les dix nuits, par Ach Chafa’ et par le Witr. Certes, c’est un sermon pour celui qui doué d’esprit » (sourate 89 Al Fajr – L’Aube),
Ibnou Al Kathir (qu’Allah lui Fasse miséricorde), dit que le verset « Par l’Aube, et par les dix nuits » fait référence aux 10 (premiers) jours de Dhoul Hidja.

Ibnou Hadjaer et Annaça-i disaient que : Les 10 jours sont ceux qui précèdent l’Aïd Al Adha ; le chafa’, qui signifie paire en arabe, désigne le 10ème jour qui est le jour de l’Aïd Al Adha et le witr, qui signifie impaire en arabe, désigne le  9ème jour qui est le jour de Arafate.

« …Et pour invoquer le nom d’Allah aux jours fixés… » (sourate 22 Al Hajj – le Pèlerinage V.28), Ibnou  A’bbas (qu’Allah l’Agrée) a dit : « Ceux sont les dix jours [de Dhoul Hidja] qualifiés de jours fixés».

3.      Période de surcroit de Miséricorde :

Allah (SWT) a, ainsi, jalonné notre vie par des moments de grand mérite et des occasions de grandes faveurs afin de stimuler la Foi, promouvoir le Bien et relancer notre capital de bienfaits.

Abou Hourayra rapporte que le Messager d’Allah a dit : « Faites le Bien durant tout le temps qui vous est imparti, et saisissez les opportunités de grandes bouffées de Miséricorde. En effet, votre Seigneur vous a accordé des moments spirituels favorables de surcroit de Miséricorde… »

  قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ :  » افْعَلُوا الْخَيْرَ دَهْرَكُمْ ، وَتَعَرَّضُوا لِنَفَحَاتِ رَحْمَةِ اللَّهِ ، فَإِنَّ لِلَّهِ عَزَّ وَجَلَّ ، نَفَحَاتٍ مِنْ رَحْمَتِه رواه أَبِو هُرَيْرَةَ  

 4.      La valeur des bonnes œuvres y est amplifiée

Ibn A’bbas (qu’Allah l’Agrée) rapporte aussi que le prophète Mouhammad (PSL) a dit: « Il n’y a pas d’œuvres meilleures que celles faites en ces 10 jours. » Les Compagnons dirent : « Même pas le Jihâd ? » Il dit : « Même pas le Jihâd, sauf un homme qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien de tout cela » Rapporté par Al-Boukhary.

Comment saisir l’opportunité des 10 jours de Dhoul Hidja?

Cette période de surcroit de Miséricorde et de Pardon ne doit pas passer dans l’indifférence. Le musulman minutieux doit saisir l’opportunité de ces moments exceptionnels offerts par Allah (SWT) dans l’espoir de gagner le pardon d’Allah et bénéficier de Sa Miséricorde.

Voici quelques actes qu’il est recommandé de faire :

1)      Demeurer dans l’Istghfar (demande incessante de pardon) et se préserver de tomber dans les péchés :

Abou Daoud a rapporté le hadith suivant: « celui qui demeure dans l’Istighfar,  Allah le préserve de tous les soucis et lui accorde sa subsistance là où il l’attend  le moins ».

Il disait aussi : «Allah dit : ô fils d’Adam, trouve toi le temps pour m’adorer j’emplirai ton cœur de richesses et j’annulerai ton indigence (ta pauvreté). Si tu ne le fais point j’emplirai tes mains de travaux et je n’annulerai guère ta pauvreté ».

2)      Dhikr : Prononcer les formules de rappel :

Le dhikr d’Allah ou le rappel du nom d’Allah, qui est recommandé au croyant à tout moment (sa langue doit être toujours fraiche par la prononciation de formules de glorification et de louanges d’Allah ), revêt une importance particulière pendant les jours où les cœurs de tous les musulmans sont orientés vers les lieux saints de l’Islam.

La demande du dhikr est clairement faite par Allah (SWT) Lui-même dans les versets parlant du pèlerinage dans la sourate II:

198. Puis, quand vous déferlez depuis A’rafate, invoquez Allah, à Al-Macha’r-il-haram (Al-Muzdalifa). Et invoquez-Le comme Il vous a montré la bonne voie, quoiqu’auparavant vous étiez du nombre des égarés.

 199. Ensuite déferlez par de là où les gens déferlèrent, et demandez pardon à Allah. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

 200. Et quand vous aurez achevé vos rites, alors invoquez Allah comme vous invoquez vos pères, et plus ardemment encore. ..

 203. Et invoquez Allah pendant un nombre de jours déterminés…

Selon Ibn O‘mar – qu’Allah l’agrée – le Prophète Muhammad (PSL) a dit : « Il n’y a pas de jours plus importants auprès d’Allah – exalté soit-Il – et au cours desquels les œuvres sont plus aimées de Lui, que durant ces 10 jours. Alors, dans cette période, répétez les formules « Allahou Akbar », « Lê Ilêha ill’Allah », « Al-Hamdou Lilêh » » Rapporté par At-Tabarânî.

3)      Le jeûne durant cette période :

Le jeûne compte parmi les meilleurs actes de dévotion auprès d’Allah. Ainsi le Prophète (PSL) nous dit : « Le serviteur qui accomplie un jour de jeûne pour l’adoration d’Allah, Allah lui accorde la faveur d’écarter son visage du feu à une distance de 70 automnes ».
Le Prophète (PSL) avait pour habitude de jeûner, les neufs jours de Dhoul Hidja, ainsi que la plupart des compagnons faisaient et beaucoup de grands savants recommandaient cela.

4)      Le jeûne du jour d’Arafat (9ème jour de Dhoul-Hidja) :

Le jeûne de ce jour est une Sunnah recommandée par le prophète (PSL) pour ceux qui n’effectuent pas le pèlerinage, « J’espère la récompense d’Allah que ce jeûne efface tes péchés de l’année écoulée et ceux de l’année à venir. » Rapporté par Muslim.

5)      La prière :

Il est recommandé de se lever tôt afin de ne pas rater la prière matinale. Préservez toutes les autres prières obligatoires de la journée et accomplissez-les en jamaâ. Il est aussi recommandé de consacrer du temps pour les prières surrérogatoires « el nawafil », car cela compte parmi les meilleurs actes de dévotion auprès d’Allah.

 6)      Le dixième jour de Dhoul-Hidja :

Ce jour coïncide avec le jour de la fête de Aïd Al-Adha, où les croyants se rappellent le sacrifice du père des prophètes, Ibrahim (PSL) ; tradition qui symbolise la soumission totale dans l’amour et l’abnégation.

N’oublions pas, aussi, de réciter le Coran, de faire l’aumône auprès des nécessiteux, de nous repentir au plus vite et de faire beaucoup de douâ’a pour vous et pour tous vos frères et sœurs et en la faveur de la Paix dans le monde.

Montrez à Allah le meilleur de vous-mêmes, car est bien malheureux celui qui est privé de la miséricorde d’Allah, Puissant et Majestueux ! ».(Ibnou Majah)

Qu’Allah nous aide tous à bénéficier de cette période de Grâce et de Pardon, qu’Il nous permette de jeûner  et qu’Il Agrée nos œuvres et les accepte.

 

10 Responses to "Saisis ta chance : 10 premiers jours Dhoul hidja"