Prépare-toi pour bien accueillir le mois de Ramadan Béni

istambulPrépare-toi pour bien accueillir le mois de Ramadan Béni

Même en période de confinement, le temps passe vite; plus que quelques jours et voilà que le mois de Ramadan Béni viendra nous couvrir de son ombrage. Cette année, l’accueil de ce mois solennel se fera dans des conditions inédites : les prières collectives de nuits (tarawihs) auxquelles les musulmans sont si attachés sont compromises.
Et même dans ces conditions singulières, nous devons nous préparer minutieusement à accueillir Ramadan Béni. Car la partie peut être gagnée à l’avance. Et les énormes récompenses peuvent être garanties avant même que le mois n’arrive.
En effet, selon Abou Houreyra, le prophète PSL dit :

أظلَّكم شهركم هذا بمحلوف رسول الله؛ ما مَرَّ بالمؤمنين شهر خير لهم منه؛ ولا بالمنافقين شهر شر لهم منه، إنَّ الله – عَزَّ وَجَلَّ – لَيَكْتب أجْرَه ونوافله من قبل أن يدخِله، ويكتب إصره وشقاءَه من قبل أن يُدخلَه وذلك أنَّ المؤمن يعدُّ فيه القوة للعبادة منَ النَّفَقة، ويعد المنافق اتباع غفلة الناس واتباع عوراتهم، فهو غنم للمؤمن، يغتنمه المنافق))؛ رواه الإمام أحمد

« Votre mois que voici (Ramadan) vous couvre sous son ombrage. Comme l’a juré le messager d’Allah, il n’y a pas de mois meilleur pour les croyants et il n’y en a pas pire pour les hypocrites.
Allah écrit ses récompenses et ses œuvres surérogatoires avant même qu’il n’arrive et écrit ses déboires et ses peines avant qu’il ne vienne.
Et cela parce que le croyant prépare réellement ses forces pour l’adoration et les dépenses alors que l’hypocrite se prépare à chercher les failles des gens et leurs défauts ».

Alors, chacun(e) doit s’interroger s’il s’est réellement préparé pour bien l’accueillir. Car l’intention, si elle n’est pas accompagnée de preuves tangibles, restera au stade de l’imaginaire et risquera d’être une illusion.

Tel un sportif de haut niveau qui se prépare afin de donner du mieux de lui-même dans une rencontre d’une importance capitale, le musulman minutieux doit se préparer au mieux pour exceller le jeûne de Ramadan afin d’être comblé de toutes les faveurs de ce mois.

Cette préparation doit se faire autour d’au moins cinq choses:

  1. Avoir de la ferveur pour ce mois de faveurs

Comme dans chacune des adorations, le musulman doit ressentir de la joie et du plaisir. Ainsi, le plaisir de jeûner pour Allah et l’enthousiasme pour le mois de Ramadan sont de nature à rendre le jeûne facile et agréable, à sortir le musulman de la morosité de l’habitude et lui éviter la paresse des hypocrites :

وَمَا مَنَعَهُمْ أَنْ تُقْبَلَ مِنْهُمْ نَفَقَاتُهُمْ إِلَّا أَنَّهُمْ كَفَرُوا بِاللَّهِ وَبِرَسُولِهِ وَلَا يَأْتُونَ الصَّلَاةَ إِلَّا وَهُمْ كُسَالَىٰ وَلَا يُنْفِقُونَ إِلَّا وَهُمْ كَارِهُونَ

« Ce qui empêche leurs dons d’être agréés, c’est le fait qu’ils n’ont pas cru en Allah et Son messager, qu’ils ne se rendent à la Salâ (la prière) qu’avec paresse, et qu’ils ne dépensent (dans les bonnes œuvres) qu’à contrecœur » sourate At-tawba v54.

Signe de sincérité profonde, le plaisir d’adorer Allah élève la récompense à un niveau privilégié ; le prophète PSL nous en donne l’image de celui dont le cœur est suspendu (attaché) aux mosquées.

En effet, parmi les « Sept catégories de personnes qui seront abritées sous Son ombre le Jour où il n’y aura plus aucune ombre que la Sienne », il a cité « celui dont le cœur est attaché aux mosquées ».
S’il y est, il a plaisir d’y être et s’il n’y est pas, par empêchement valable quelconque, son cœur y est, tellement qu’il a envie d’y être.

C’est sa ferveur et son plaisir d’être à la mosquée qui lui ont valu cette place privilégiée d’être sous l’ombre d’Allah le jour où tout espoir de trouver une autre ombre est anéanti.

Celui qui a cette ferveur et ressent le plaisir de l’adoration, on le verra attendre avec impatience et enthousiasme le mois de Ramadan ; et quand Ramadan arrive, il prendra plaisir au jeûne, au qyam, à la lecture du Coran et bénéficiera pleinement de toutes les faveurs de ce mois.

En tout cas, Ramadan ne doit pas arriver dans l’indifférence. Pour cela, le prophète (PSL) ne cesse de rappeler  : « Ramadan est venu à vous ! C’est un mois de bénédiction.  Allah vous enveloppe de paix et fait descendre la miséricorde. Il décharge des fautes et Il exauce les demandes. Allah vous voit rivaliser d’ardeur dans ce but et il se vante de vous auprès de Ses anges. Montrez à Allah le meilleur de vous-mêmes, car est bien malheureux celui qui est privé de la miséricorde d’Allah, Puissant et Majestueux ! ».(Ibnou Majah)

  1. Avoir la science et la conscience des mérites et des faveurs de ce mois

Celui ou celle qui ressent ce plaisir et cette ferveur doit parfaire encore sa motivation ; quant à celui ou celle qui ne ressent pas encore une motivation doit la susciter car la foi a des moments de baisse.  

Sachant que l’origine de la motivation est l’intérêt qu’on a pour les choses ; et l’intérêt porté pour elles dépend de leurs valeurs ou de la conscience qu’on a de ces valeurs. Plus les choses ont de la valeur et plus l’intérêt porté pour elles est grand et plus la motivation de les accomplir est forte. Et moins elles ont de valeurs, plus la motivation est faible.

Or le mois de Ramadan est un mois d’exception et de générosité divine sans limite.
 « Le jeûne M’appartient et c’est Moi-même qui donne sa récompense » nous rapporte le hadith saint. Puisque c’est Lui-même qui rétribue directement, forcément Sa récompense pour le jeûne et les œuvres accomplis pendant ce mois sera sans compter.

Les produits de la vie ont leurs périodes de promotion ou de soldes, pour relancer l’activité économique et permettre aux intéressés d’en bénéficier mieux et moins cher. C’est ainsi pour les œuvres pieuses, elles ont des saisons de promotion pour favoriser les intéressés et promouvoir le Bien.

Or, le mois de Ramadan est une saison de faveurs et de promotion où un effort pour accomplir une obligation sera rétribué pour 70 obligations accomplies, l’adoration pendant la nuit de Al Kadr sera considérée meilleure que l’adoration de mille mois (soit 83 ans et 4 mois) …

Dans le hadith rapporté par Salmân (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah (PSL) a dit :

« Ô gens ! Un mois magistral et béni vous accueille sous son ombrage, il contient une nuit meilleure que mille mois. Allah a fait de son jeûne une prescription et de ses prières nocturnes un acte surérogatoire. Celui qui y cherche à se rapprocher d’Allah, par un (simple) acte de Bonté, aura la récompense équivalente à celle de celui qui s’acquitte d’une obligation en dehors de ce mois, et celui qui s’y acquitte d’une obligation aura l’équivalent de celui qui s’acquitte de soixante-dix en dehors de ce mois… « Y donner au jeûneur de quoi rompre son jeûne », sera pour le donneur une absolution de ses péchés et une préservation du Feu et il aura la même récompense que le jeûneur sans que rien ne soit diminué de la récompense de ce dernier ».

Le mois de Ramadan dépasse tous les mois en bienfaits. Ses faveurs sont nombreuses. Le Prophète (PSL) a dit : « La première nuit de Ramadan, tout démon, tout djinn est enchaîné. Toutes les portes de l’enfer sont fermées, aucune ne s’ouvre. Toutes les portes du Paradis sont ouvertes, aucune ne se ferme. On appelle : »Ô toi qui veut du bien, accours ! Ô toi qui veut faire du mal, cesse ! » Cet appel est renouvelé chaque soir, et chaque soir Allah sauve de l’Enfer un certain nombre de croyants. » Hadith rapporté par Tirmidy
« Les cinq prières rituelles, la prière du vendredi jusqu’au vendredi suivant, le jeûne du mois de Ramadan jusqu’au Ramadan prochain, tous ont un effet absolutoire si on évite les graves péchés. »Hadith rapporté par Mouslim

  1. préparer son entourage pour Ramadan, et lui faire une bonne publicité

Il peut sembler aux uns que les mérites de Ramadan sont déjà connus et les hadiths qui en parlent par cœur; n’empêche que le fait de se rappeler à soi-même l’importance de ce mois et de ses mérites, d’en parler autour de soi et dans des réunions de familles participe à susciter la motivation personnelle et collective et à réveiller le plaisir de la foi.
D’ailleurs le prophète (PSL) nous a laissé la tradition d’annoncer toujours les bonnes nouvelles (at-tabchir), de rappeler le mérite des choses pour que leurs valeurs ne baissent pas par banalisation et pour mieux responsabiliser chacun de nous.
En termes d’aujourd’hui, c’est faire la PUB pour Ramadan. Il est nécessaire de présenter les vraies valeurs des choses importantes pour susciter l’intérêt.
Lorsqu’il y a une saison de soldes ou de promotion, vous voyez la publicité annonçant l’événement par les grands moyens : prospectus, affiches, annonces médiatiques, réseaux sociaux, SMS…

Aussi, le mois de ramadan, ce festival d’Adoration doit être annoncé à la hauteur de l’importance de cet événement, comme le faisait le prophète PSL.

 « Ô gens ! Un mois magistral et béni vous accueillera sous son ombrage, il contient une nuit meilleure que mille mois. Allah a fait de son jeûne une prescription et de ses prières nocturnes un acte surérogatoire… ». Selon Salmân qu’Allah l’agrée, c’est par ces mots que le Messager d’Allah (Paix et Salut sur Lui) a annoncé aux compagnons la bonne nouvelle de la venue du Mois de Ramadan, mois de bénédictions, de Miséricorde et de faveurs.

Alors ne manque pas de te documenter sur les mérites de ce mois pour mieux le présenter.
Ne manque pas d’en parler autour de toi, d’abord à ta famille, à tes amis… Il faut que tout le monde sache qu’il y a un événement d’une grande importance, un festival de foi, de convivialité, d’implication sociale qui viendra couvrir ceux qui jeûnent.

  1.  Eviter les obstacles

Allah swt est prêt à accorder son Pardon à tous ceux qui le demandent sauf à « un associateur et un rancunier-disputeur » comme c’est dit dans des hadiths.  

Allah veut que la vie soit bâtie sur deux fondamentaux :

  • Une bonne relation avec Allah SWT
  • Et une bonne relation avec les créatures

L’association trouble les rapports avec Allah.  Et Allah donne, même aux associateurs par ces occasions, une chance d’assainir leur rapport avec Allah.
Les disputes, les haines pourrissent les liens entre les gens. Et Allah donne à ceux-là des chances pour assainir leur rapport avec les humains.

  1. Faire un bilan et une feuille de route bien détaillée:

Un autre obstacle est le fait de croire qu’on n’a pas de fautes et erreurs, soit par complaisance dans l’autosatisfaction ou par la banalisation des péchés.
Chacun(e), quelle que soit sa piété, doit savoir qu’il a des fautes dont il faut s’en débarrasser.

Il est conseillé de faire un bilan strict de ses défauts avant la venue de Ramadan pour savoir de quoi faut-il se débarrasser avant et au cours de Ramadan.
Et aussi on doit faire le bilan de ses points forts et préparer une feuille de route en précisant les points à consolider, d’autres à acquérir et les points faibles à éviter.

Je sais que tu feras tout ton possible pour accueillir avec joie et espérance le mois de Ramadan sans obstacles, car tu tiens à te rapprocher d’Allah et à accroître ta piété.
Qu’Allah nous aide tous.

 

par l’Imam Mohamed ATEB
Centre Musulman-Mosquée de la fraternité  à Quetigny

Tags: , , , , , ,

Comments are closed.