Arafate : un moment et un lieu

arafateJour de A’rafate : un  grand moment

Omar Ibn Al Khattab qu’Allah l’agrée dit : » toute chose a un sommet; le sommet du convenable est de s’empresser de l’accomplir ».

Et tout moment agréable a un temps fort. Et le temps le plus fort des 10 jours les plus méritoires est, incontestablement, le neuvième jour, le jour de A’rafate. Ce dimanche 11 septembre 2016 .

Le Prophète (PSL) dit : « Il n’y a pas de jours meilleurs que les dix (premiers) jours de Dhoul-Hidja. Ils sont considérés mieux que l’effort ultime sur le chemin d’Allah ».
« Et Il n’y a pas de jour meilleur aux yeux d’Allah (SWT), que celui de A’rafa(te)… »

Le neuvième jour du mois Dhoul Hidja est un moment fort pour les musulmans, ceux qui stationnent à A’rafate et ceux qui sont ailleurs.

Parmi ses mérites : le jour de A’rafate est :

1.      un jour où Allah (SWT) rend hommage aux pèlerins, proclame leur mérite et reconnait leurs efforts publiquement devant les anges.

D’après Abou Hourayra, qu’Allah l’agrée, le Prophète (PSL) a dit : « II n’est pas de jour où Allah affranchit autant de Ses créatures du feu de l’Enfer que le jour de ‘Arafat. Allah descend jusqu’au Ciel le plus bas, vante leurs mérites auprès des Anges et dit : ‹Que veulent ceux-ci ?› » (Mouslim).

Dans une démarche inhabituelle voire surprenante, des gens viennent de toutes parts -des quatre coins de la planète-, dépensent de leur argent et souvent toutes leurs épargnes et fournissent des efforts physiques exceptionnels pour se rassembler dans un lieu ouvert, exposés à l’ardeur du soleil.

Ils y seront sûrement fatigués, certainement mal coiffés, inévitablement en sueur dans la bousculade du plus grand rassemblement humain.

De plus ils sont impatients de le faire et lorsqu’ils le font ils sont chargés d’une émotion débordante de joie.

Que sont-ils venus faire ? Sont-ils venus chercher ou étaler une quelconque distinction sociale ; évidemment non, puisque tous sont très modestement habillés, drapés dans un deux draps blancs qui ressemblent plutôt à un linceul.

Ils ne sont pas, non plus, venus courir derrière un profit financier ni acquérir un quelconque bien matériel ou à la rencontre leurs bien-aimé(e)s.

Alors, ‹Que veulent ceux-là ?›

Une chose et une seule chose : Ils viennent rechercher la Miséricorde d’Allah (SWT) et Son pardon.

C’est un acte d’un niveau élevé et hautement spirituel qui mérite reconnaissance de la part de la plus Haute Autorité, Allah (SWT) Lui-même.

D’après Djabir, qu’Allah l’agrée, le Prophète (PSL) a dit : « Il n’est pas de meilleur jour pour Allah (SWT) que celui de ‘Arafat. Allah, Exalté soit-Il, descend jusqu’au Ciel le plus bas, vante les mérites, auprès des Anges, des pèlerins rassemblés à ‘Arafa(te), et leur dit : ‹Regardez Mes serviteurs, ils sont venus vers Moi dépeignés (ébouriffés), couverts de poussière et exposés au soleil.
Ils ont afflué de partout, désirant Ma miséricorde, sans voir Mon châtiment.
Ainsi, il n’est pas de jour où Allah, Exalté soit-Il, affranchit autant de Ses créatures du feu de l’Enfer que le jour de ‘Arafat ». rapporté par Ibn Khouzama.

2.      Un jour d’affranchissement massif du Feu de l’enfer :

« II n’est pas de jour où Allah affranchit autant de Ses créatures du feu de l’Enfer que le jour de ‘Arafate. Allah descend jusqu’au Ciel le plus bas, vante leurs mérites auprès des Anges et dit : ‹Que veulent ceux-ci ?› » (Mouslim).

3.      Un jour d’amnistie générale faite aux musulmans.

  • Allah (SWT) pardonne aux pèlerins, à ceux qui se trouvent à A’rafate :

Anas, qu’Allah l’agrée, rapporte ces propos du Messager (PSL) :

« Concernant votre station la veille de ‘Arafat, Allah, Exalté soit-Il, descend ce jour-là jusqu’au Ciel le plus bas, puis vante vos mérites auprès des Anges, et dit : ‹Voici Mes serviteurs, ils sont venus vers Moi ébouriffés et exposés à l’ardeur du soleil. Ils désirent Ma miséricorde et Mon pardon. Certes, même si vous aviez des péchés aussi nombreux que les grains de sable, que les gouttes de pluie ou que l’écume de la mer, Je vous les pardonnerais. Déferlez donc, Mes serviteurs, vous êtes pardonnés, vous et ceux en faveur desquels vous intercéderez› » (Ibn A’bdoul-Barr).

Et il rapporte également que le Prophète (PSL), lorsque le soleil était sur le point de se coucher à la station de A’rafate, il dit à Bilaal : « O Bilal, dis aux gens de m’écouter ». Bilaal se leva et dit : le Messager d’Allah (PSL) vous demande de l’écouter.

 Quand les gens furent tout oreille, le Prophète (PSL) dit : ‹ô gens, Djibril (Gabriel) est venu récemment me voir. Il m’a passé le salut de la part de mon Seigneur, Exalté soit-Il, et m’a dit : Allah (SWT) a pardonné les péchés des gens de A’rafate et de ceux de Al-Macha’r et les a déchargés du fardeau des injustices qu’ils avaient commises entre eux ›.

Là, Omar, qu’Allah soit satisfait de lui, se leva et dit : ‹ô Messager d’Allah, est-ce pour nous en particulier ?›. Et le Prophète (PSL) de répondre : « C’est pour vous et pour ceux qui viendront après vous jusqu’au jour de la Résurrection »

‹Que les bienfaits d’Allah, Exalté soit-Il, se multiplient et soient agréables ›, dit Omar. (Ibn ‘Abdol-Barr).

Ce jour non seulement les pèlerins seront déchargés du fardeau de leurs péchés mais ils seront amnistiés : ils ne figureront même pas sur leurs livrets le jour de la résurrection.

  • Et ceux qui n’ont pas pu être à A’rafate, seront-ils privés de cette Miséricorde?

Ibnou Rajab disait : « Et Il (Allah SWT) a fait de cette période une période d’adoration commune et des moments favorables à tous ceux qui sont partis au Hadjet ceux qui n’ont pas pu partir pour qu’ils puissent bénéficier des bienfaits de ces 10 jours » et du pardon d’Allah en ce Jour de A’rafate.

Il est certifié que le Messager (PSL) a dit : « Nous avons bon espoir, en jeûnant le jour de ‘Arafat, qu’Allah, nous pardonne nos péchés de l’année passée et de l’année en cours. » (Mouslim)

Quelle bonheur de voir toute la communauté pardonnée en ce jour de A’rafate pour qu’elle puisse repartir à nouveau soulagée se son fardeau ! Incha Allah.

4. Que faire en ce jour de A’rafate?

Le jour de A’rafate, Omar ibn A’bdoul-A’ziz, a fait un sermon en disant : « Vous êtes arrivés de partout, vous avez épuisé vos montures et avez usé vos habits pendant le voyage. Or, aujourd’hui, le premier des concurrents ne sera pas celui dont la monture est arrivée la première, mais celui dont les péchés ont été pardonnés ». Louange à Allah, Seigneur de l’univers.

« Toute chose a un sommet, le sommet du convenable est de s’empresser de l’accomplir » disait donc Omar Ibn Al Khattab qu’Allah l’agrée. Le sommet du convenable ce jour de A’rafate serait de se dépêcher de faire le bien, tout genre de biens et notamment :

  • Le jeûne de A’rafate pour les non-pèlerins avec l’espoir qu’Allah (SWT) pardonne les péchés de deux années entières.
  • Dhikr : Le dhikr d’Allah ou l’invocation d’Allah est bénéfique tout le temps notamment le jour de A’rafate et puis continuer de le faire le jour de l’Aid et les trois jours de tachriq qui suivent.
    La formule la plus courante est de dire «Allâhu Akbar», «Lâ Ilâha Illa’llâh», «Al-Hamdu Lilâh» comme le rapporte le grand chroniqueur At-Tabarânî.
  • Des dou’as : Lorsque Salim ibn A’bd Allah ibn O’mar a vu un homme mendier le jour de ‘Arafat, il lui dit : «O insensé, comment oses-tu demander à un autre qu’Allah, en ce jour ? !!!». Multiplier donc les dou’as pour vous, vos parents, vos familles, pour les musulmans et nous même.

Qu’Allah accepte nos œuvres et les vôtres.
Et AÏD MOUBARAK (lundi 12 septembre)

5 Responses to "Arafate : un moment et un lieu"

  • Anonyme says:
  • Wassim says:
  • naj says:
  • Naouel says:
  • Rachid says: