Jour de A’rafate : un moment et un lieu (partie 1)

arafate1Jour de A’rafate : un  grand moment

Omar Ibn Al Khattab qu’Allah l’agrée dit : » toute chose a un sommet; le sommet du convenable est de s’empresser de l’accomplir ».
Et tout moment agréable a un temps fort. Et le temps le plus fort des 10 jours les plus méritoires est, incontestablement, le neuvième jour, le jour de A’rafate qui sera  ce jeudi 31 Août 2017.

Le Prophète (PSL) dit : « Il n’y a pas de jours meilleurs que les dix (premiers) jours de Dhoul-Hidja. Ils sont considérés mieux que l’effort ultime sur le chemin d’Allah ».
« Et Il n’y a pas de jour meilleur aux yeux d’Allah (SWT), que celui de A’rafa(te)… »

Le neuvième jour du mois Dhoul Hidja est un moment fort pour les musulmans, ceux qui stationnent à A’rafate et ceux qui sont ailleurs.

Parmi ses mérites : le jour de A’rafate est :

1.      un jour où Allah (SWT) rend hommage aux pèlerins, proclame leur mérite et reconnait leurs efforts publiquement devant les anges.

D’après Abou Hourayra, qu’Allah l’agrée, le Prophète (PSL) a dit : « II n’est pas de jour où Allah affranchit autant de Ses créatures du feu de l’Enfer que le jour de ‘Arafat. Allah descend jusqu’au Ciel le plus bas, vante leurs mérites auprès des Anges et dit : ‹Que veulent ceux-ci ?› » (Mouslim).

Dans une démarche inhabituelle voire surprenante, des gens viennent de toutes parts -des quatre coins de la planète-, dépensent de leur argent et souvent toutes leurs épargnes et fournissent des efforts physiques exceptionnels pour se rassembler dans un lieu ouvert, exposés à l’ardeur du soleil.

Ils y seront sûrement fatigués, certainement mal coiffés, inévitablement en sueur dans la bousculade du plus grand rassemblement humain.

De plus ils sont impatients de le faire et lorsqu’ils le font ils sont chargés d’une émotion débordante de joie.

Que sont-ils venus faire ? Sont-ils venus chercher ou étaler une quelconque distinction sociale ; évidemment non, puisque tous sont très modestement habillés, drapés dans un deux draps blancs qui ressemblent plutôt à un linceul.

Ils ne sont pas, non plus, venus courir derrière un profit financier ni acquérir un quelconque bien matériel ou à la rencontre leurs bien-aimé(e)s.

Alors, ‹Que veulent ceux-là ?›

Une chose et une seule chose : Ils viennent rechercher la Miséricorde d’Allah (SWT) et Son pardon.

C’est un acte d’un niveau élevé et hautement spirituel qui mérite reconnaissance de la part de la plus Haute Autorité, Allah (SWT) Lui-même.

D’après Djabir, qu’Allah l’agrée, le Prophète (PSL) a dit : « Il n’est pas de meilleur jour pour Allah (SWT) que celui de ‘Arafat. Allah, Exalté soit-Il, descend jusqu’au Ciel le plus bas, vante les mérites, auprès des Anges, des pèlerins rassemblés à ‘Arafa(te), et leur dit : ‹Regardez Mes serviteurs, ils sont venus vers Moi dépeignés (ébouriffés), couverts de poussière et exposés au soleil.
Ils ont afflué de partout, désirant Ma miséricorde, sans voir Mon châtiment.
Ainsi, il n’est pas de jour où Allah, Exalté soit-Il, affranchit autant de Ses créatures du feu de l’Enfer que le jour de ‘Arafat ». rapporté par Ibn Khouzama.

2.      Un jour d’affranchissement massif du Feu de l’enfer :

« II n’est pas de jour où Allah affranchit autant de Ses créatures du feu de l’Enfer que le jour de ‘Arafate. Allah descend jusqu’au Ciel le plus bas, vante leurs mérites auprès des Anges et dit : ‹Que veulent ceux-ci ?› » (Mouslim).

 (à  suivre)

Comments are closed.