Rentrée scolaire : La Science, un don des plus importants

 captureLa Science, un don des plus importants

« La Science »; Un don des plus importants :
l’Humanité a été comblée de dons et faveurs inestimables.
وَإِن تَعُدُّواْ نِعْمَتَ اللّهِ لاَ تُحْصُوهَا إِنَّ الإِنسَانَ لَظَلُومٌ كَفَّارٌ (34)  « Et si vous comptiez les dons d’Allah, vous ne saurez (pouvez) les dénombrer» Sourate Ibrahim, verset 34.
La Science est l’un de ces dons particuliers, don immense dont on oublie souvent le mérite et pour lequel on est parfois peu reconnaissant. Et pourtant, c’est un don par lequel Allah (swt) nous a distingués et nous a honorés, nous autres humains, par rapport d’autres créatures. C’est bien un don spécifique à l’humanité, qu’Il n’a pas mis à la portée des anges :

وَعَلَّمَ آدَمَ الْأَسْمَاءَ كُلَّهَا ثُمَّ عَرَضَهُمْ عَلَى الْمَلَائِكَةِ فَقَالَ أَنبِئُونِي بِأَسْمَاءِ هَٰؤُلَاءِ إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ (31) قَالُوا سُبْحَانَكَ لَا عِلْمَ لَنَا إِلَّا مَا عَلَّمْتَنَا ۖ إِنَّكَ أَنتَ الْعَلِيمُ الْحَكِيمُ
« Et Il (Allah) apprit à Adam les noms de toutes les choses (la science de toutes les choses).Puis Il les présenta aux anges et dit : «Informez-moi des noms de ceux là si vous êtes véridiques. »

Ils disent : « Gloire à Toi ! Nous n’avons de la science que ce que Tu nous as appris. Certes c’est Toi l’Omniscient, Le Sage »Sourate Al-Baqara, versets 31 et 32

Allah (SWT) a fait don de la Science à l’Humanité et s’est chargé, Lui-même, d’en faire l’éloge. Il a honoré les gens de science, les a placés à des niveaux très élevés et leur a donné pour cela les meilleurs des récompenses.

La science a une place privilégiée

Le savoir est Lumière, le savoir est Guidance, le savoir est Miséricorde, le savoir est Progrès de l’humanité. Le savoir est une élévation aux degrés supérieurs.

‏‏‏يَرْفَعِ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَالَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ دَرَجَاتٍ‏ (المجادلة‏:‏ 11‏)

« Allah élèvera en degrés, ceux d’entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu la science. Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites. » Sourate Al-Mujadala, verset 11

De toute évidence, la Science (le savoir) occupe, en Islam, une place privilégiée :

1- La Science est le lit naturel de l’Islam :

Les preuves indéniables qui soulignent ce privilège sont nombreuses. J’en cite :
La symbolique fabuleuse qui doit marquer à jamais les esprits des musulmans : c’est qu’Allah (SWT) a choisi de commencer la révélation au Mohammad (PSL) par un appel solennel à la science : en effet, Jibril (Gabriel paix sur lui), lors de sa première descente, est venu sommer Mohammad (et à travers lui, tous les musulmans) de « lire » avant même de lui annoncer qu’il était prophète. Ce n’est que lors de la deuxième descente qu’il lui révéla qu’il était choisi par Allah comme le dernier messager.

إقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ (1) خَلَقَ الإنْسَانَ مِنْ عَلَقٍ (2) اقْرَأْ وَرَبُّكَ الأكْرَمُ (3) الَّذِي عَلَّمَ بِالْقَلَمِ (4) عَلَّمَ الإنْسَانَ مَا لَمْ يَعْلَمْ (5)

« Lis. Au nom de ton Seigneur. Celui qui t’a créé, qui a créé l’homme d’une adhérence. Lis. Ton Seigneur est le plus Noble qui t’a enseigné par la plume a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas.» Sourate Al-Alaq, versets 1 à 5

«Lis» d’abord. Deviens compétent d’abord ; Comme cela tu vas bien mériter ta place de messager, enseignant de l’humanité.

Et là, le message est clair : la Science est le lit de l’Islam et de sa bonne compréhension.

2- La Science en Islam contre l’obscurantisme et les ténèbres de l’ignorance

Une autre preuve indéniable est que par la Science Allah (SWT) nous sort, une fois de plus, des ténèbres de l’ignorance vers la Lumière du savoir, après nous avoir fait don de la vie par lequel Il a sortis des ténèbres de l’inexistence à la lumière de la vie.

وَاللَّهُ أَخْرَجَكُمْ مِنْ بُطُونِ أُمَّهَاتِكُمْ لَا تَعْلَمُونَ شَيْئًا وَجَعَلَ لَكُمُ السَّمْعَ وَالْأَبْصَارَ وَالْأَفْئِدَةَ ۙ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

«Allah vous a sorti du ventre de vos mères, dénués de tout savoir et vous a donné l’ouïe, les yeux, l’esprit peut-être seriez-vous reconnaissants » Sourate An-Nahl, verset 78

3- Modération en toute chose, même en adoration, sauf en Science

Une autre preuve, s’il en fallait encore, est l’autre symbolique marquante : c’est que l’Islam a demandé modération en toute chose, même en adoration, sauf en science et savoir. Bien au contraire, Il a incité à l’acquisition sans limites de la Science. C’est ce qu’Allah recommande à son Messager et par là-même à l’humanité :

وَقُلْ رَبِّ زِدْنِي عِلْمًا

Et dis : ô mon Seigneur accrois (toujours) mes connaissances » Sourate Ta-Ha, verset 114

4- Même prophète, Moise s’inscrit à l’Ecole de « Al Khidr »

Et puis voyez-vous, si quelqu’un devait se suffire de la Science qu’il a, c’est Moussa (Moïse paix sur lui) du fait même qu’il recevait la révélation directement d’Allah Lui-même ; Mais, Moussa ( PSL) pourtant l’un des cinq messagers solennels, a fait la démarche de s’inscrire à l’école de Al Khidr et s’était même mis au service de son enseignant.

قَالَ لَهُ مُوسَىٰ هَلْ أَتَّبِعُكَ عَلَىٰ أَنْ تُعَلِّمَنِ مِمَّا عُلِّمْتَ رُشْدًا

« Moise lui dis : Puis-je te suivre (te servir), à la condition que tu m’apprennes de ce qu’on-t-a appris concernant une bonne direction.» Sourate Al-Kahf, verset 66

Un hadith étalant l’éloge de la Science

Nous devons avoir toujours à l’esprit le mérite de ce don immense, nous avons à nous en imprégner dans notre quotidien et nous devons constamment le signifier aux autres afin de nous encourager, les uns et les autres, à nous engager dans la voie du savoir.

Parmi les sagesses qui font l’éloge de la science et étale ses mérites, c’est le Hadith que rapporte Ibnou Abdel-Barr dans son livre d’après Moad Bnou Jabal :

 تعلموا العلم ، فإن تعلمه لله خشية ، وطلبه عبادة ، ومذاكرته تسبيح ، والبحث عنه جهاد ، وتعليمه لمن لا يعلمه صدقة ، وبذله لأهله قربة ، لأنه معالم الحلال والحرام ، ومنار سبيل أهل الجنة ، وهو الأنيس في الوحشة ، والصاحب في الغربة ، والمحدث في الخلوة ، والدليل على السراء والضراء ، والسلاح على الأعداء ، والزين عند الأخلاء ، يرفع الله به أقواماً فيجعلهم في الخير قادة وأئمة ، تقتص آثارهم ، ويقتدى بأفعالهم ، وينتهى إلى رأيهم ، ترغب الملائكة في خلتهم ، وبأجنحتها تمسحهم ، يستغفر لهم كل رطب ويابس ، وحيتان البجر وهوامه ، وسباع البر وأنعامه ، لأن العلم حياة القلوب من الجهل ، ومصابيح الأبصار من الظلم . يبلغ العبد بالعلم منازل الأخيار ، والدرجات العلى في الدنيا والآخرة . التفكر فيه بعدل الصيام ، ومدارسته تعدل القيام ، به توصل الأرحام ، وب يعرف الحلال من الحرام ، هو إمام العمل ، والعمل تابعه ، يلهمه السعداء ويحرمه الإشقياء  .
رواه ابن عبد البر في (جامع بيان العلم وفضله(

« Apprenez la Science car :
– « l’apprendre » constitue une crainte révérencielle d’Allah,
– « l’étudier » équivaut au tasbih (glorification d’Allah),
– l’effort de le chercher est un Jihâd,
– « l’enseigner » à celui qui ne le possède pas constitue une aumône
– « le dispenser » à ceux qui le méritent rapproche d’Allah.
– la Science (le savoir) est un ami intime dans la solitude et un compagnon fidèle dans la retraite spirituelle ».
– …
– Il procure respect entre les amis et il est parure dans la société.
– Ceux qui ont la science ont une destinée heureuse et ceux qui en sont privés ont une destinée malheureuse ».

De quelles Sciences s’agit-il ?

On est tenté de dire : mais à quelle science appelle l’Islam ? Est-ce à la science de la religion seulement ?
Dès le premier verset, le Saint Coran définit la science et nous esquisse son domaine.

عَلَّمَ الإنْسَانَ مَا لَمْ يَعْلَمْ (5)

«Il a enseigné à l’homme ce qu’il ne sait pas» Sourate Al-Alaq, verset 5

La définiton que donne le coran du savoir est donc d’apprendre ce que l’on ne sait pas, pour connaitre ce qui est méconnu dans tous les domaines.
Il s’agit donc de toute science dont l’humanité a besoin pour son progrès économique ou social et en matière de religion d’Allah ; Il s’agit de toute science utile qui permet à l’être humain d’assumer au mieux son rôle et de bien vivre son existence. Que ce soit la science de religion ou science de la nature : la science de la religion bien évidement, la biologie, la géologie, la médecine, la science de la vie, les sciences économiques, sciences statistiques, physique, chimie.

D’ailleurs le 2è des premiers versets révélés n’insinue-t-il pas le domaine biologique ?

خَلَقَ الإنْسَانَ مِنْ عَلَقٍ (2)    « Celui qui a créé l’homme d’une adhérence».
Nous sommes tenus à savoir toutes ces sciences qui constituent pour nous une rampe pour le progrès et un pilier de l’éveil des civilisations.

Il n’y a jamais eu de contradiction entre la Science et l’Islam. Et il n’y en aura pas. Bien au contraire, l’Islam souligne une forte relation mutuelle entre le savoir et la foi.
Si le savoir progresse la foi progresse. Si la foi progresse le savoir doit progresser.

La science toute seule ne suffit pour établir le bonheur de l’humanité.
Une société peut atteindre par la science le top du progrès technique et du confort matériel ; mais l’absence de foi fait que le rapport entre les gens soit très tendu d’où des sentiments forts d’angoisse, de stress qui nuisent à la paix sociale.

Science et Foi, les deux sont inséparables en Islam :
Allah (swt) a donné aux fils d’Adam la science, le savoir comme moyen de peupler la terre et de la gérer comme il se doit et d’édifier des civilisations rayonnantes pour remercier Allah (swt).

C’est pour ça qu’il a fait de notre communauté, une communauté sommée de lire ; la communauté de « la plume » et du livre clair et bien consigné.

Alors, serait-il logique que la communauté du savoir s’éloigne de la science ? Serait-il normal que les fidèles de cette religion négligent l’acquisition de la science et ne font pas le nécessaire dans ce domaine ?

Mohamed ATEB,  Imam de la mosquée de la Fraternité-Centre Musulman

Comments are closed.